ESP.png

VISION

AJOI vise à améliorer la qualité de vie des jeunes et à briser le déni de la pauvreté de l'Ouest-de-l'île

 

VALEURS​

Respect

Écoute, empathie, non-jugement, sensibilité, tolérance, partage dans les opinions et les points de vue.

 

Transparence 

Franchise, remise en question, intégrité, humilité, droit à l’erreur.

 

Ouverture 

Écoute, sensibilité, non-jugement, tolérance.

 

Solidarité 

Esprit d’équipe, un but commun d’équipe, cohérence, cohésion, responsabilité.

 

Confiance  

Fierté, sentiment d’appartenance.




 

À NOTRE SUJET

NOTRE MISSION

Notre mission est d’établir et maintenir des services d’intervention de travail de rue/de milieu (proximité) auprès des jeunes âgés de 12 à 25 ans à risque et/ou en difficulté de l’OI.

 

NOS OBJECTIFS

Dans un style de gestion basé sur le développement du potentiel des intervenants, la direction opère ses activités dans une approche de contingence fondée sur les valeurs de la psychologie humaniste.

 

Notre objectif est d’offrir des services d’accueil, d’écoute, de support, d'accompagnement, de référence et de distribution de matériel de prévention aux jeunes, aux adultes et aux familles aux prises avec une ou plusieurs problématiques : itinérance, toxicomanie, santé mentale, tendances suicidaires, isolement, judiciarisation, pauvreté et exclusion sociale, violence, santé sexuelle, industrie du sexe, fugue, criminalité et délinquance, etc. 

 

Dans ce but, nous

  • développons et offrons des services préventifs en santé sexuelle, toxicomanie, itinérance et violence;

  • favorisons l’intégration des jeunes dans la communauté par l’animation et le soutien à la mise en place de projets collectifs;

  • prévenons la criminalité et l’adhésion des jeunes aux gangs criminalisés;

  • favorisons la concertation et le partenariat auprès des organismes de l’Ouest-de-l’Île.

 

NOTRE CONSEIL D'ADMINISTRATION

Michel Wilson

Ex commandant PDQ3 - SPVM

Citoyen de l'Île-Bizard-Sainte-Geneviève

Antoinette Scarano

Lester B Pearson School Board

Citoyenne de Pointe-Claire

 

Alexandre Mercier

CIUSSS de l'Ouest-de-l'île 

Agent de gestion du personnel

Jag Nara Simha Devara

Citoyen de Dorval

 

 

 

Ian Héron

Citoyen de Dorval 

Howard Nadler

Citoyen de DDO

Karine Bah Tahé

PDG Genderbridge

Nishant Sharma

Caisse Desjardins Ouest-de-l'Île

Patrick Lévesque

Travailleur de rue AJOI

Représentant des employés

 

 

NOTRE HISTORIQUE

2005

Un comité de travail est assemblé pour dresser le portrait des besoins et des réalités des jeunes du territoire de l’Ouest-de-l’Île (OI). ​

2006

Lancement du portrait des jeunes de l’OI réalisé par la Table de concertation jeunesse de l’OI, qui recommande de développer des avenues de financement pour mettre sur pied un programme de travailleurs de milieu pour l’ensemble du territoire de l’OI.

​2007

Benoit Langevin est embauché pour la mise en place du projet Action jeunesse Sainte-Anne-de-Bellevue et Sainte-Geneviève financé par Centraide du Grand Montréal. ​

L'arrondissement Pierrefonds-Roxboro accorde à la Table de concertation jeunesse de l'OI le programme de travail de milieu qui permet d'entreprendre des activités de travail de proximité sur le territoire de l'OI.

Le 12 septembre, le Registraire des entreprises du Québec délivre les lettres patentes à Action Jeunesse de l'Ouest-de-l'Île (AJOI).

2008-2009

AJOI est enregistré à l’Agence de revenu du Canada. 

AJOI élabore son premier projet de recherche portant sur la cyber-intimidation. 

AJOI développe ses services à Dorval, Dollard-des-Ormeaux et l'Île-Bizard-Sainte-Geneviève. 

2010-2011

Le prix Accolades Partage-Action Service à la communauté de la Chambre de commerce de l’OI de Montréal est décerné à AJOI pour souligner son excellence en affaires en milieu non-lucratif. 

Le projet L'Aut' Gang South Side voit le jour. Ce projet consiste en du travail de rue et s’attaque aux facteurs de risque de la délinquance, par la présence d’intervenants en milieu scolaire, entre autres. 

2011-2012

Le projet L'Ancre de l'Ouest voit le jour. Ce projet a pour but d’intervenir auprès des jeunes qui rencontrent une problématique d’itinérance et/ou de toxicomanie. 

L’année est marquée par la première édition des Jeux de la Rue de l'OI.

2012-2013

AJOI déménage ses bureaux de Pointe-Claire à Sainte-Geneviève.

Benoit Langevin reçoit le prix Solidaires de Centraide du Grand Montréal. 

Un hommage est décerné à l’équipe d’AJOI par le SPVM pour la mise en place du Comité L'Aut'Gang , qui s’attaque aux facteurs de risque de la criminalité. 

Le projet Père à coeur voit le jour. Il vise à renforcer la paternité dans l’OI par de l’écoute, du support, des échanges, de l’accompagnement et de la référence auprès de pères vivant de l’isolement.  

AJOI développe ses services à Pointe-Claire. ​

2013-2014

AJOI reçoit de nouveau le prix Accolades Partage-Action Service à la communauté de la Chambre de commerce de l’OI de Montréal. 

L’organisme gagne une location de deux ans  d’un véhicule KIA dans le cadre du concours Dominer le changement. 

Le projet L'Aut' Gang North Side voit le jour. Ce projet s’attaque aux facteurs de risque de la criminalité des communautés culturelles des secteurs DDO Est, Pierrefonds Est et Sainte-Geneviève, par le travail de rue. 

AJOI développe son volet animation d’activités sportives grâce au projet AGSport. AGSport offre des plateaux d’activités sportives gratuits et accessibles aux jeunes marginalisés, exclus des réseaux sportifs habituels. 

AJOI met sur pied le .

Le projet L'Ange de l'AJOI voit le jour. Des ateliers sur la sexualité et les réalités relationnelles sont donnés en milieux scolaire et communautaire, dans le but d’effectuer la prévention et l’intervention de l’exploitation sexuelle chez les adolescentes du secteur. ​

En collaboration avec l'UQAM et la Ville de Montréal, AJOI effectue une étude sur l'instabilité résidentielle des jeunes dans l'OI. Le document est intitulé Le phénomène de la domiciliation précaire chez de jeunes adultes dans la zone Ouest-de-l'Île de Montréal

2014-2015

AJOI développe un volet animation culturelle avec la ville de Montréal avec des ateliers d’arts urbains (Projet Inclusion Innovation). 

AJOI développe un service d’accompagnement mobile pour les jeunes nécessitant un hébergement d’urgence ou des services d’intervention en toxicomanie de deuxième ligne : AJOI-Mobile . 

Un comité AJOIH (Hébergement/Homes) est monté pour étudier la possibilité de créer un hébergement d’urgence dans l’OI. 

 

​2015-2016

Le projet Filles à coeur, qui s’intéresse à l’intervention concertée en cas de fugues, voit le jour. 

Le projet Boscoville voit le jour. En collaboration avec l’organisme Boscoville, AJOI monte un comité pour développer des projets par et pour les jeunes dans l’OI. 

Le projet Healthy Urban Art, qui offre des ateliers d’art urbain en milieu scolaire et communautaire aux jeunes à risque, voit le jour. 

Le projet AJOIH se concrétise par l’exécution d’une étude d’opportunité et d’un montage financier. 

AJOI reçoit le prix de la meilleure formation par le projet Valorisation Jeunesse – Place à la relève. 

AJOI participe à la publication du Réseau d’aide aux personnes seules et itinérantes à Montréal (RAPSIM), L'itinérance à Montréal - Au-delà des chiffres. ​

2016-2017

Grâce à une subvention de la Stratégie des partenariats de lutte à l’itinérance (SPLI), AJOI développe, dans son volet travail de rue, deux postes avec un mandat spécifique itinérance adulte. 

AJOI développe ses services à Sainte-Anne-de-Bellevue. 

Le Projet Action Jeunesse (PAJ), développé par Boscoville et chapeauté par AJOI, se déploie dans la communauté. 

AJOI met en place un nouveau système de collecte de données statistiques uniformisé. 

AJOI loue des locaux supplémentaires au sous-sol de l’immeuble, car l’équipe s’agrandit. 

AJOI rédige et présente un mémoire dans le cadre de la consultation publique de la Commission sur le développement social et la diversité montréalaise (La défavorisation dans l'Ouest-de-l'Île: Au-delà des perceptions, reconnaître la réalité, les besoins et les défis d'un vaste territoire). 

2017-2018

AJOI fête ses dix ans d’existence! 

Le projet AJOIH devient Ricochet (Hébergement/Homes). AJOI incorpore Ricochet et développe un modèle de collaboration avec la Résidence Bienvenue, le programme Accès-Logis de la Société d’habitation du Québec et le CIUSSS de l’Ouest-de-l’Île. Seize unités de logement social avec soutien communautaire verront le jour en 2018-2019. 

AJOI développe le projet Maillage, un projet de recherche qui s’intéresse à l’intervention interrégionale en matière d’exploitation sexuelle. 

AJOI développe un poste de travailleur de milieu dédié au quartier Cloverdale-À-ma-Baie.

AJOI développe des nouveaux outils marketing (brochure, newsletters, bannière, outils promotionnels, cartes d’affaire, etc).

AJOI reçoit le Prix du Service communautaire Canada 150 de la Chambre des communes du Canada. 

AJOI est finaliste dans le domaine Prévention, promotion et protection de la santé et du bien-être des Prix d'excellence du réseau de la santé et des services sociaux. 

Mardoché Mertilus, notre coordonnateur clinique, est honoré par le Premier Ministre du Québec qui lui remet en mains propres le Prix reconnaissance jeunesse de l’axe Santé. 

Benoit Langevin quitte son poste de directeur général. Tania Charron est nommée nouvelle directrice générale.

Membres fondateurs d'AJOI :

Benoit Langevin

Jean-Pierre Beauchamp - Ville de Beaconsfield

Kathy Dancsecs - YMCA de l'Ouest-de-l'Ile

Ann Davidson - Centre de Ressources Communautaires de l'Ouest-de-l'Ile

Gilles GirouardShelley Haynes et Tim Miller - Ville de Pointe-Claire

Caroline Lalli - Chercheure

François Landreville and Dominique Grenier - Police de Montreal 

Shirley Miller et Audrey Lafrenière - Projet communautaire Pierrefonds

Howard Nadler - Batshaw Youth and Family Centres

Françoise Perreault - President de la Table de concertation jeunesse de l'Ouest-de- l'Île

Anna Valente - Arrondissement de Pierrefonds-Roxboro

Claude GirouardJoanna Coderre et Claire Wallot - CSSS Ouest-de- l'Île

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon